La palette de Pierre

La palette de Pierre

LES NYMPHES : Défi orchestré

Défi orchestré

 

 

 

 

 

Orchestre symphonique.jpg Orchestre symphonique.jpgOrchestre symphonique.jpg

 

 

 

 

Le grand orchestre symphonique de B4E a le plaisir de vous convier

le 20 mars 2015

 

à la Première du

 

Concerto pour flûte, harpe & chœurs 

"Les nymphes"

 

 

Livret collectif écrit et joué par :

(cliquez pour les liens)

 

 

Aquarella

Arc-en-ciel

Maridan

James-eaux

Pierre

 

 

 

 

Cocktail numérique composé

Tenue correcte exigée

 


 

Nymphes

 

Concerto pour flûte, harpe & chœurs

 

 

 

Prélude

 

Lorsqu’elle a basculé sa harpe,

Le murmure se replia ;

De respirer l’on oublia.

Le son qui tresse son écharpe,

Déroule son goût des voltiges :

Accord parfait pris de vertiges.

 

 

1er mouvement, Adagio

 

Fermons les yeux, rêvons de la beauté : enfants, femmes,

L'eau et les paysages, la mer ;

Rêvons aux dessins de Lascaux ou des aborigènes,

Prenons une craie ou un pinceau,

Traduisons les formes et le mouvement.

L'histoire est finie et doit recommencer demain ?

 

 

2e  mouvement, Allegro

 

Le souffle des nymphes s’éveille

Louant la flûte d’Athéna.

Trompant le temps qu’on enchaîna,

Chantent celles qui s’émerveillent.

Glissent les lianes dans le crin,

Fusent les cuivres de l’écrin.

 

 

3e mouvement, Moderato

 

C'est l'histoire d'un tableau

Livré à tout le monde,

Raconté au pinceau,

Aux âmes vagabondes

 

Pause (soupirs)

L'histoire est finie et doit recommencer demain ?

 

Reprise

J'étais entrée par hasard au palais Royal

Et mes yeux se sont accrochés aux Nymphéas

Soudain le temps s'est suspendu, parenthèse idéale

Où mon esprit a suivi la main de Monet pas à pas.

 

 

4e mouvement, Andante

 

Dans l'eau de l'aquarelle

Transparente et pastelle,

Les regards ont plongé

Dans un conte de fées.

 

 

5e mouvement, Rondo

 

Quelques coups de pinceau pour faire éclore un monde,

Quelques notes jolies, divine mélodie...

Quelques vers en écho, quelques rimes fécondes,

L'art est un doux répit qui fait danser la vie.

 

 

Final, Presto

 

Flottent les notes qui enlacent

Les vibrations de nos violons :

Scène que nous affriolons

Quand le pinceau surprend la place.

Monet nous offre en harmonie

Ses nymphes sans cérémonie.

 

 

 

 

- Adagio & pause : James-eaux

- Moderato : Aquarella, Maridan

- Andante : Aquarella

- Rondo : Arc-en-ciel

- Prélude, allegro, & final : Pierre

 

 

Concerto joué en mars 2015, au grand orchestre symphonique de B4E.

 

Critique du Livret des Nymphéas par Maridan :

« Ce fut sans nul doute l'un des tableaux qui m'a le plus bouleversée dans ma vie, aujourd'hui encore, il suffit que je ferme les yeux pour revoir les milliers de touches colorées qui donnaient à cette oeuvre cette dimension si particulière. »

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Orchestre symphonique.jpg

 

 

 

Défi orchestré

 

 

 

Suite à mes derniers poèmes relatifs à des défis lancés par mes amies de blogs,

- voir les 4 poèmes du défi lancé par Christine de " Graphosoleil "

ici :  grèce statue porte lune.jpg 

 

- et le poème "Licorne" du défi lancé par Martine "d' Arc-en-ciel "

ici :  dame licorne.png

 

mon amie Françoise de " Mon atelier de peintre " m'a proposé un nouveau défi dont la particularité originale est d'être collectif.

 

Sur le thème suivant, chacun de mes amis blogueurs, m'adresserait *

* par email directement pour ceux qui me connaissent ou en utilisant l'onglet "contact" tout en haut du blog  ou  "contactez l'auteur" tout en bas

une strophe de quelques lignes sur

" ce que représente une oeuvre d'art pour chacune et chacun d'entre nous... "

et... j'en serais le chef d'orchestre, chargé de la mise en forme de ces textes, en un seul.

 

Ainsi, à l'instar d'un orchestre, chacune et chacun de mes ami(e)s participant à ce défi collectif, rédigerait ici, en commentaire de cette introduction, sa strophe.

Celle-ci sera de forme libre, rimée ou pas, classique ou non, mais avec en commun pour tous, ce thème sur la perception artistique que chacun se fait de l'art. 

 

De mon côté, j'introduirai ces strophes, j'établirai leurs liaisons et je conclurai l'ensemble.

 

En fait, chacun jouera sa partition mais comme "chef d'orchestre", je veillerai à l'harmonie générale.

 

Je ne toucherai pas à vos textes, pardon :  vos NOTES, mais j'ajusterai la portée de l'orchestre grâce à ma baguette (magique) qui posera l'introduction : LE PRELUDE, les liaisons : LES MOUVEMENTS rythmés selon le cas (Allegro, Adagio, Menuet, Andante, Presto, Rondo ) et la conclusion : LE FINAL avec CHOEURS, le tout, en vers.

 

Mais pour réussir, comme pour tout orchestre digne de ce nom, il faut un certain nombre de participants, pardon, D'INSTRUMENTS, comme les cordes, les vents, les percussions, le piano ou la harpe...

 

Soit pour quatre à huit strophes, quatre à huit participants (1 à 2 strophes chacun). 

 

Concrètement et en résumé :

Si vous voulez participer, adressez-moi * votre strophe (une ou deux) avec votre commentaire, 

Celle-ci fera quelques lignes (de quatre à six), sous n'importe quelle forme (mais en texte uniquement).

Et lorsque j'en aurai au moins quatre, mais ce serait mieux d'en avoir six à huit, je composerai notre SYMPHONIE.

 

* Envoi de votre texte : 

par email directement pour ceux qui me connaissent ou en utilisant l'onglet "contact" tout en haut du blog  ou  "contactez l'auteur" tout en bas

 

Enfin, je publierai notre oeuvre commune en deux temps :

LE LIVRET BRUT constitué de vos textes,

 

puis presque dans la foulée, répétition oblige...

LA SYMPHONIE achevée avec mes propres notes.

 

C'est d'accord ?

 

Alors, à vos instruments et

Bonne répétition !

 

 


 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 



20/03/2015
32 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au site

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 74 autres membres