La palette de Pierre

La palette de Pierre

Ils ont dit...

 

delacroix autoportrait.jpgAutoportait d'E. Delacroix 

 

Certains illustres personnages : peintres, écrivains, poètes, hommes politiques, etc. ont donné leur avis sur l'art, ou plutôt sur la façon de l'aborder. Ce qui vaut aussi bien pour les auteurs, les praticiens, les artistes, que pour les critiques d'art et le public d'une façon générale.

 

Non seulement leur point de vue est intéressant, mais qui plus est, instructif ! Les citer c'est déjà leur rendre hommage. C'est ensuite réfléchir sur le sens de leurs propos. C'est enfin mettre en pratique ou tenter de le faire, leurs conseils ou leurs injonctions, mais cela dépend de chacun. Si je cite Picasso pour admirer son oeuvre, je ne partage cependant pas son opinion lorsqu'il dit : " Non, la peinture n'est pas faite pour décorer les appartements. C'est un instrument de guerre offensive et défensive contre l'ennemi ". Reste qu'il faudrait, pour être juste (et comme toujours) resituer cette affirmation dans son contexte, celui de la guerre d'Espagne et de Guernica...

 

J'essaierai d'actualiser régulièrement cette rubrique sous la forme d'articles thématiques.

 

Aujourd'hui, intéressons-nous au rapport entre l'oeuvre et le sujet.

 

N.B. Citations tombées dans le domaine public, simples (sans dates, ni commentaires ni photos) extraites de différents dictionnaires numériques, dont le Dictionnaire des citations de Larousse que je vous invite à consulter.

 

"L'exécution dans la peinture doit toujours tenir de l'improvisation"

Eugène DELACROIX

 

"En peinture, on peut tout essayer. On a le droit, même. À condition de ne jamais recommencer"

Pablo PICASSO

 

"La mission de l'art n'est pas de copier la nature, mais de l'exprimer"

Honoré de BALZAC

 

"Pour tout peindre, il faut tout sentir" 

Alphonse de LAMARTINE

 

"L'art vise à imprimer en nous des sentiments plutôt qu'à les exprimer"

Henri BERGSON

 

"L'art est fait pour troubler. La science rassure"

Georges BRAQUE

 

"L'oeil existe à l'état sauvage"

André Breton

 

"Un artiste original ne peut pas copier. Il n'a donc qu'à copier pour être original"

Jean COCTEAU

 

"L'art est le plus beau des mensonges"

Claude DEBUSSY

 

"Peindre, c'est faire apparaître une image qui n'est pas celle de l'apparence naturelle des choses, mais qui a la force de la réalité"

Raoul DUFY

 

"Qu'est-ce que l'art ? Ce par quoi les formes deviennes style"

André MALRAUX

 

"En réalité, on travaille avec très peu de couleurs. Ce qui donne l'illusion de leur nombre, c'est d'avoir été mises à leur juste place"

Pablo PICASSO

 

"Il y a deux choses que l'expérience doit apprendre : la première, c'est qu'il faut beaucoup corriger ; la seconde, c'est qu'il ne faut pas trop corriger"

Eugène DELACROIX

 

 Ainsi, les avis fleurissent comme autant de couleurs sur la palette. D'une manière générale, même s'ils sont parfois très opposés, tous s'accordent à reconnaître que l'art, et notamment l'art pictural, ne saurait se réduire à la copie d'un paysage, d'un portait, etc.

 

Il faut au contraire, s'imprégner de l'émotion qui se dégage du thème ou du sujet qu'on prétend peindre. Il convient d'en tirer sa quintessence. Mieux, il va falloir faire vibrer le public en le bousculant, en le choquant, en l'agressant parfois ou à l'inverse, en l'attristant ou en le peinant. Mais pour y parvenir, il faut bien davantage que de la technique. Sauf que sans technique, mis à part les charlatans qui n'ont jamais touché un crayon de leur vie - et il y en a - il devient bien difficile de faire passer un message. 

 

Trop souvent, le quidam opposera la peinture figurative à l'art abstrait ou à d'autres formes innombrables aujourd'hui... C'est une erreur, d'autant que les "vrais peintres" (c'est mon avis) tels DALI ou PICASSO ont parfaitement maîtrisé les codes de l'exécution classique. Il n'y a qu'à voir Picasso dessiner un taureau, véritable photographie, pour ensuite le "détruire" et n'en garder que les lignes essentielles (archives de l'INA). Il n'y a qu'à méditer sur le Christ de Saint Jean de la Croix de Dali, à l'anatomie d'école parfaite mais terriblement surréaliste, flottant dans l'espace. Mais ils ont su sortir de la vision représentative pour la transcender en apportant leur touche personnelle unique.

 

Dans ces conditions, il me semble qu'il ne saurait avoir de "bons" ou de "mauvais" sujets du genre : on porte un regard ironique sur une marine ou une nature morte. Tout dépend de l'atmosphère et de l'émotion dégagées par le peintre. Tout relève de la dialectique qui s'opère entre son oeil d'artiste et le regard du public. Le sujet n'est au fond qu'un support, prétexte à de grandes émotions.

 

Ce qui est curieux au fond, c'est bien la dichotomie qui réside entre le fait terriblement banal qu'on vive constamment des émotions quotidiennes et qu'il soit si difficile de les retransmettre.

 

C'est bien pourquoi, les artistes, les vrais, sont à part. 

 

 

 

 

 



26/05/2014
10 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au site

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 60 autres membres