La palette de Pierre

La palette de Pierre

L'orphelin

bateau échoué 1.jpg bateau échoué pont.jpg

 

 

Ce poème : "l'Orphelin" m'a été inspiré par les magnifiques photos de Géraldine LAYANI qui a remporté des concours photographiques au Canada. Je le lui dédicace avec mes plus vifs remerciements.

 

 bateau échoué contre jour.jpg

Photos de Géraldine LAYANI



 

L’orphelin

 

 

Et quand il comprit son naufrage

Happé sous les coups de l’outrage

Le chalutier s’abandonna.

Vaincu, mais fier devant l’orage

Et débordant de flux de rage

Mais nulle plainte il entonna.

 

Pliant sous le feu des aiguilles

D’écume, ondulantes anguilles

Siffle le fouet de ce ressac.

Frôlant les brisants par l’étrave

Fuyant le courant qui l’entrave

Se perd hélas en cul-de-sac.

 

Puis le silence sur la grève

Faute de vent, offrant la trêve

Au sacrifice l’épargna.

La houle s’étant assoupie

Les remous perdant leur toupie

L’espérance enfin le gagna.

 

Il s’endormit dans la nuit blême

Avec la barre pour emblème

Couché sur le flanc par bâbord.

 Mais au matin par fraîche brise

Sut que la mer n’était éprise

L’avait échoué, ce qu’il abhorre.

 

Ne verrait plus la ligne opale

N’entendrait plus Sirène pâle

Rives de joncs pour sa prison.

Se bercerait de folle avoine

Épouserait belle pivoine

Pavoiserait sous l’horizon.

 

Puis rouillerait pris dans la chaîne

Et loin du flot qui se déchaine

Bel orphelin que ce rafiot !

Mais songerait que sa charpente

Du bois qui pousse sur la pente

Rejoindrait bientôt le billot.

 

 

 

 

 

Pierre Barjonet

Décembre 2014

 

anneau bateaux.jpg

Photos de Géraldine LAYANI



18/12/2014
8 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au site

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 74 autres membres