La palette de Pierre

La palette de Pierre

La glace

Aude 2.jpg

 

 




 

Après avoir accompagné ma fille Aude durant onze ans dans presque toutes les patinoires de France, je lui devais bien ce poème.

 

N.B 1/ Vous pouvez cliquer sur la petite flèche verte pour obtenir l'un des programmes longs (3'30) d'Aude  patinant alors sur Rhapsody in blue de Gershwin à Bercy (mais en tunique bleue).

 

N.B 2/ j'avais peint cette toile en 1998 (cf/ Album des peintures à l'huile)

 

La glace

 

J’aime quand la glace va se défendre

La sentir chuinter de plaisir

L’écouter frémir à se fendre

Puis sa surface réagir

 

L’échauffement vient de s’arrêter

 

J’aime inhaler l’odeur de glace

Les couleurs vives sur la piste

L’immaculé patin qu’on lace

Le courage de la soliste

 

Le programme libre va débuter

 

J’aime le silence quand il s’impose

La patineuse qui se concentre

En sa tunique de lycra rose

Et l’émotion à l’épicentre

 

Premières mesures viennent d’éclater

 

J’aime les croisés, les arabesques

Les pirouettes folles et leur vertige

La mélodie en multi fresques

Le temps d’un saut quand il se fige

 

La patinoire veut s’enflammer

 

J’aime voir les sauts se dédoubler

Combinaisons qui se déchaînent

Et suites de pas comme pour dribbler

 Les chorégraphes qui les entraînent

 

Le tempo lent va relayer

 

J’aime cet instant qui ralentit

Mélancolie, suites de spirales

Et l’émotion quand elle surgit

Offrant ses postures théâtrales

 

Trois minutes trente viennent de stopper

 

Ne reste que le souvenir

Mélopée des sirènes d’Ulysse

Ou des exploits à maintenir

Dans les coulisses d’une glace bien lisse

 

 

Pierre Barjonet

Juin 2014

 



08/06/2014
15 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au site

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 74 autres membres