La palette de Pierre

La palette de Pierre

La mort blanche

neige 7.jpg

La mort blanche

 

L’homme gelait épuisé

Il soufflait, grelotait

Meurtri, désespéré

La mort blanche l’attendait

 

neige 7.jpg 

 

L’homme marchait titubant

Il ploya brusquement

Mais son âme s'accrochant

Il hurla fébrilement

 

L’homme songeait au destin

Qui le vola soudain

 Par ce brumeux matin

Effaçant son lointain

 

L’homme suffoquait, malade

Hurlant sur le métal

Meurtri par l’escalade

Blessé, sillon fatal

 

L’homme portait dans son cœur

La mémoire de couleur

N’en gardait pas rancœur

Oubliant le bonheur

 

L’homme brisé regretta

L'empreinte de ses pas

Sa vie qui refléta

Cet amour qu’il n’eut pas

 

L’homme plongea dans le lac

Se blottit sous la glace

Se rompit par la claque

De la mort qui l’enlace

 

Pierre Barjonet

Juin 2014

 

 

 

 

 



11/06/2014
6 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au site

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 60 autres membres